Introduction

L’Usine intelligente, c’est déjà maintenant

Source

Si l’intérêt pour l’usine intelligente va croissant depuis environ 2013, les réalisations dans ce domaine paraissent inégales. Les succès semblent côtoyer les échecs, donnant de loin une impression diffuse d’hésitation et de lenteur. Mais en y regardant de plus près, le tableau change. Un certain nombre de signaux indiquent que l’usine intelligente est déjà une réalité. 

 

Les composantes de l’usine intelligente

Rendre une usine, ou plus généralement un actif industriel intelligent, c’est ajouter : 

  • Des capteurs, associés aux actifs industriels existants, éventuellement sous forme de drones ;
  • De nouveaux types d’actifs industriels, dont l’impression 3D ;
  • La connexion des actifs industriels au cloud digital ;
  • Les techniques d’IA pour développer des applications, notamment de maintenance prédictive et de cybersécurité.

L’usine intelligente est le terme vers lequel tend l’industrie 4.0.

 

Un secteur en avance sur l’usine intelligente : l’oil & gas

L’oil and gas est un secteur qui a depuis quelques années engagé sa transformation digitale, comme l’a rappelé Nathalie Brunelle lors de DYSTOPIA 2019, notamment à propos du projet du projet Total/Tata de raffinerie 4.0. Le déterminant de cette transformation, qui est encore en cours, réside dans la réduction des coûts de maintenance des infrastructures massivement dotées de capteurs. Dans ce secteur, la killer app de l’usine intelligente est donc toute trouvée.

 

Absence de killer app générale, pour le moment

En revanche, nous avons déjà noté par le passé qu’il n’y a pas pour le moment de killer app générale qui déterminerait à elle seule l’adoption de l’usine intelligente dans tous les secteurs. Mais peut-être que cette opinion serait à nuancer. Le frein réside-t-il dans l’absence de killer app, ou plutôt dans l’intérêt de développer des applications de type usine intelligente mais sans passer par une plateforme externe ? Sachant que les deux facteurs peuvent se conjuguer : réticence à partager les données, et gain de performance insuffisant pour surmonter cette réticence.

 

Conjecture : Tesla sera le premier constructeur automobile à disposer d’une usine intelligente… à Shanghai

Il est apparent depuis longtemps que Tesla a pour objectif de révolutionner la construction automobile, même si on l’oublie parfois. L’affaire de Tesla n’est pas seulement de produire des voitures, des batteries et des panneaux solaires, mais aussi de produire les usines du futur d’où sortira la transition énergétique. C’est en tout cas le credo d’Elon Musk, qui estime que la transition énergétique exigera de bâtir cent gigafactories.

La route vers l’usine intelligente n’est cependant pas facile pour Tesla. Le défi de l’automatisation a dû être mis entre parenthèses un moment afin d’atteindre les objectifs de production à court terme. Ces difficultés ont atteint un sommet au cours de l’été 2018. Cependant l’objectif a toujours été pour Elon Musk de construire des usines qui soient des “cuirassiers extraterrestres” (alien dreadnoughts). Et les chiffres de production de la nouvelle Gigafactory de Shanghai suggèrent que Musk se rapproche à grands pas de cet objectif. Giga Shanghai produit déjà plus de 3000 Model 3 par semaine. Les extensions pour produire la Model Y sont en cours de construction. L’objectif d’ici 2021 est de produire 250k véhicules par an, ce qui placerait Tesla au niveau du standard de production des grands constructeurs établis. Et ce, avec une part croissante des composantes fabriquées en Chine. Dans cette même perspective, il sera passionnant de suivre le destin de la gigafactory de Berlin-Brandenburg.

 

Conclusion : l’usine intelligente, une réalité inégalement distribuée

L’usine intelligente, ce n’est pas demain, c’est déjà une réalité maintenant. Mais une réalité inégalement distribuée. Prochaine question : et vous, où en êtes-vous ? Nous posons la question parce que le métier de Presans consiste de plus en plus à mettre en place des synergies entre différents secteurs ou acteurs industriels. Pour cela, nous avons besoin d’en savoir plus sur vous, et sur où vous en êtes dans votre adoption des nouvelles technologies. Cela nous permettra de vous aider pour mettre en place une Synergy Factory sur ce thème.

Synergy Factory

We create on-demand multicorporate & multiexpertise task forces for innovation & Intelligence.