Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Albert Meige, CEO de Presans, a contribué au dossier de la revue Management sur le futur du travail (numéro de janvier 2017). Extraits.

Télétravail, automatisation des tâches, transition numérique… Les tendances actuelles présagent une profonde mutation du monde professionnel.

(Français) Le futur de l'entreprise dans la revue Management

Cette révolution est due autant à l’impact des nouvelles technologies qu’à la transformation de la nature même du travail, plus immatériel, plus et flexible que par le passé. Pour Denis Pennel et Albert Meige, fondateur et président de Presans, start-up spécialisée dans l’open innovation industrielle, la conjonction de ces deux phénomènes pourrait bien faire ressembler l’économie de demain… à celle d’avant-hier, avant la révolution industrielle :

Nous allons être de nouveau nos propres patrons, redevenir chacun propriétaire de notre outil de production – un ordinateur et une connexion Internet – et travailler chez nous, de la même manière que les artisans œuvraient autrefois dans leur atelier. (Albert Meige dans Management)

Protéiforme, l’entreprise sera ouverte et même «fluctuante», changeant ainsi de périmètre et se réinventant au gré des évolutions toujours plus rapides des marchés.

Pour survivre, les entreprises vont essayer de ressembler à des start-up, prévoit Albert Meige, président de Presans. Le graal, ce sera l’agilité. (Albert Meige dans Management)

(Français) Le futur de l'entreprise dans la revue Management«L’entreprise sera cellulaire, décrit Jeremy Lamri, organisée autour de quelques salariés auxquels s’ajouteront des travailleurs indépendants ayant les compétences nécessaires pour créer de la valeur.» Ces free-lance multiplieront les jobs, un phénomène parfaitement résumé par la phrase de Robin Chase, cofondatrice de Zipcar : «Mon père n’a eu qu’un seul job tout au long de sa vie. Moi j’en ai eu six. Mon fils aura six jobs en même temps.». Pour Denis Pennel, cela ne fait aucun doute : «L’avenir du travail, c’est la pluriactivité.» La carrière ne sera donc plus linéaire, mais en réseau. Une aubaine pour les futures générations d’actifs qui voudront donner du sens à leur travail, estime Albert Meige :

Faire carrière, dans le futur, cela voudra dire s’épanouir, se développer, s’accomplir. (Albert Meige dans Management)

Vous pouvez retrouver l’intégralité du dossier dans l’édition de janvier 2017 du magazine Management.

NEED A QUICK ANSWER TO YOUR TECHNOLOGICAL QUESTION ?

The Conciergerie platform sets up your call appointment with a Presans-vetted international expert within few days