Notre webinaire du 10 septembre a porté sur l’impact de la Covid-19 sur l’innovation industrielle, en donnant la parole à deux acteurs situés au coeur du secteur aérospatial :

  • Sabine Klauke, Head of Engineering chez Airbus Defence & Space ;
  • Hervé Gilibert, CTO d’ArianeGroup

Vincent Bamberger, Managing Partner d’Arthur D. Little, et Albert Meige, fondateur de Presans, ont animé le webinaire, qui a permis d’aborder les questions les plus urgentes auxquelles sont confrontés les acteurs de l’innovation industrielle au lendemain de la crise COVID-19 :

– Comment l’innovation doit-elle contribuer à la phase de reprise ?

– L’impact de la crise sur l’empreinte géographique de la R&I ;

– L’impact négatif sur l’innovation de rupture ; 

– Les technologies que la crise a rendues indispensables.

 

Guide du webinaire

00:00 : Présentation des résultats du sondage réalisé par Arthur D. Little : impact de Covid-19 sur la fonction R&I et son organisation, sur l’agenda de l’innovation industrielle, rôle de l’innovation dans la crise, rationalisation de l’agenda

05:01 : Les technologies mises en relief lors de la crise : quel va être le rôle de la R&I pour la phase de reprise ?

07:48  : Les actions pour maintenir les entreprises en vie, et pour mettre expertise et savoir-faire au service de la société ; la réduction des coûts ; distinction entre R&T et R&D ; hydrogène.

24:10 : Importance de l’efficience, de l’empowerment et de la confiance.

33:10 : Accélération du rythme de la transformation numérique : fabrication et service de conception numérique de bout en bout et souveraineté digitale.

37:23 : Empreinte géographique de la R&I d’Airbus et ArianeSpace.

43:45 : Impact sur l’innovation de rupture : risques pesant sur les startups ; soutien public sur les thèmes de l’hydrogène, du système de combat aérien du futur, du cloud sécurisé, des constellations de mini-satellites.

58:47 :  Technologies importantes mises en relief par la crise.

 

Quatre takeaways

  1. De grandes structures comme Airbus et ArianeSpace ont fait preuve de réactivité et d’agilité pour faire face à cette crise, en développant leur capacité à établir des priorités, et en stimulant leurs processus décisionnels de sélection.
  2. Certaines tendances (transformation numérique, méthodes de travail, transition énergétique) ont connu une accélération. Les notions d’empowerment et de confiance jouent un rôle clé pour faire monter ces tendances en échelle.
  3. La mondialisation et l’innovation de rupture ne sont pas mortes, notamment grâce à l’appui apporté par les gouvernements.
  4. La durabilité et la souveraineté européenne sont plus que jamais dans l’air. Notamment à travers les nouveaux vecteurs d’énergie comme l’hydrogène, et le déploiement de nouveaux systèmes de satellites.

Synergy Factory

We create on-demand multicorporate & multiexpertise task forces for innovation & Intelligence.