Bernard Favre est le Fellow Presans en charge de la mobilité. Open-organization.com a publié son point de vue sur les interactions homme / machine en décembre. Voici sa réponse quand, quelques mois plus tard, je lui ai demandé ce qu’il retenait de la décennie passée en termes d’excellence et d’impertinence.

 

BERNARD FAVRE NOUS PARLE DE DEAN KAMEN, INVENTEUR DU SEGWAY

“J’ai participé à un congrès sur les transports intelligents aux États-Unis entre 2000 et 2005, lorsque Dean Kamen, l’inventeur du Segway, a fait une démonstration de son produit sur la minuscule scène de 2 m de haut de la salle des congrès. Il a manœuvré son véhicule dans les coins de la scène avec des mouvements du corps fins et fascinants, tout en expliquant ce qu’il faisait, quelles étaient ses motivations ; ses explications étaient claires comme de l’eau de roche, émouvantes et objectives. C’était la première fois que je pouvais voir cette machine extraordinaire.

A partir de là, en utilisant les mêmes technologies ou principes, un certain nombre de produits étranges et efficaces ont été progressivement développés au cours de la dernière décennie dans le domaine de la mobilité urbaine mais aussi comme outils de mobilité pour les personnes handicapées physiques. Les villes sont aujourd’hui dotées d’une gamme illimitée de véhicules avancés pour la « mobilité pour tous » individuelle intégrant la cybernétique, la connectivité, les technologies dynamiques et matérielles, le design, les solutions énergétiques, tous combinant des principes que le Segway a intégrés dès le départ.

J’ai consulté la biographie de Dean Kamen, ce qui m’a fait décider qu’il était un très bon exemple pour représenter actuellement les valeurs d’excellence et d’impertinence : plus de 400 brevets, un énorme esprit d’entreprise, une expertise dédiée au développement de produits faciles à utiliser pour résoudre de véritables problèmes pratiques de la vie quotidienne. Il est motivé et impliqué dans un large éventail de conditions et de situations sociales (personnes handicapées, communautés encombrées ou polluées, pays en développement, etc.). Il s’intéresse et s’implique également dans le mouvement transhumaniste.”

 

BRÈVE HISTOIRE DU SEGWAY

Le Segway est un gyropode/super-trottinette inventé par Dean Kamen et mis sur le marché en 1999. L’engin ré-utilise une technologie de stabilisation d’abord développée par le même homme pour des utilisateurs à mobilité réduite, afin qu’ils puissent franchir des petites différences de niveau. En dépit d’une ambition révolutionnaire et d’un succès d’estime auprès des stars de la neteconomy du début des années 2000, le Segway ne trouve pas son marché. Trop impertinent. Et sans doute trop cher à $6000 l’unité, pour une autonomie des batteries comprise entre 45-120 minutes et un poids approchant les 40 kg.

En 2009, l’entreprise est racheté par Jim Heselden, qui se tue en Segway en chutant d’une falaise, dans sa propriété, peu de temps après. Quelques années plus tard, après quelques menues péripéties et une guerre de brevets, l’entreprise est acquise par Ninebot, son concurrent chinois. Depuis, les versions se multiplient, notamment sous forme de trottinettes (ES1 et ES2), de hoverboard (ONE S2), et même de e-BMX/VTT.

Par ailleurs, Segway fournit aujourd’hui une trentaines de fabricants de trottinettes en batteries. 

Synergy Factory

We create on-demand multicorporate & multiexpertise task forces for innovation & Intelligence.