L’auteur de science-fiction Arthur C. Clarke a formulé trois lois concernant les prévisions :

Première loi de Clarke

Quand un savant distingué mais vieillissant estime que quelque chose est possible, il a presque certainement raison, mais lorsqu’il déclare que quelque chose est impossible, il a très probablement tort.

Seconde loi de Clarke

La seule façon de découvrir les limites du possible, c’est de s’aventurer un peu au-delà, dans l’impossible.

Troisième loi de Clarke

Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie.

Synergy Factory

We create on-demand multicorporate & multiexpertise task forces for innovation & Intelligence.

À PRESANS, nous ne croyons pas à la magie, mais nous croyons aux astuces et aux tours de passe-passe. Des tours parfois très techniques.

La magie n’est pas réelle, mais la perception de la magie l’est bel est bien. Ainsi, la troisième loi implique à la fois que la magie n’existe pas, et que la technologie peut produire son apparence. Il reflète le fait que le monde dans lequel nous vivons est à la fois désenchanté et saturé par le désir de ré-enchantement.

Percevoir des dispositifs technologiques comme des objets magiques peut signifier deux choses.

Dans le cas des objets standards, les utilisateurs oublient ou ignorent les mécanismes qui sous-tendent la fonction de la technologie. Plus les mécanismes sont inapparents, moins détournent notre attention fonctionnelle. Les designs de produits qui mettent en avant une expérience utilisateur sans soudure évoquent une impression lisse et des sources de revenus imperturbables.

En ce qui concerne les objets non standards, ne pas comprendre comment ils accomplissent leur fonction excite notre curiosité. Nous voulons savoir comment ils font ce qu’ils font. Nous voulons comprendre comment ils sont possibles, au moins en termes généraux. Tous les objets commencent comme des objets non-standard pour nous.

L’innovation s’appuie sur deux aspects de la magie :

  • Le skeuomorphisme ajoute un sentiment de familiarité et réduit le ressenti disruptif. Par exemple, l’éclairage électrique domestique a imité l’aspect extérieur de l’éclairage au gaz dans un premier temps.
  • L’innovation de performance suscite l’enthousiasme et la curiosité en poussant l’enveloppe fonctionnelle, par exemple, les batteries électriques. La promesse de l’innovation technologique est de donner un accès exclusif à la meilleure performance.

Derrière l’apparence de la magie, il y a des magiciens: sorciers, devins, magiciens, astrologues, chamans, illusionnistes, mentalistes, et probablement quelques autres noms que j’oublie. D’une manière similaire à la magie technologique, le rôle de ces sorciers peut être à la fois caché et spectaculaire.

Pour commencer, leurs astuces et manipulations sont cachées à notre vue. Nous oublions que les outils technologiques que nous utilisons sont des produits conçus non seulement pour élargir notre domaine de choix, mais aussi pour façonner nos actions et notre comportement. Voici un point de vue intéressant sur le fait que les smartphones, entre autres objets technologiques, sont conçus pour littéralement détourner nos esprits.

Selon Miguel Aubouy, l’innovation exige la coopération de trois fonctions: la fonction du chasseur, la fonction du sorcier, et la fonction du cultivateur. Les personnes qui peuvent être tous les trois en même temps sont extrêmement rares. Le succès d’Apple vient de la bonne combinaison des fonctions d’innovation: Steve Jobs était le chasseur, Wozniak le sorcier, et Markkula le cultivateur.

Mais Jobs était aussi un showman connu pour son champ de distorsion de la réalité, qu’il était capable de projeter à tout moment. En ce sens, il était vraiment un sorcier de la disruption : un chasseur possédant en outre un charisme magique. Il incarne pour notre époque le double aspect de la magie de l’innovation, à la fois cachée et spectaculaire. Albert Meige retire certainement beaucoup d’inspiration de ce personnage héroïque… Vous pouvez en savoir plus sur son nouveau projet avec l’illustre mentaliste et consultant en innovation Rémi Larrousse ici… surtout si votre but est de changer les règles du jeu.

From decision to action

The Conciergerie helps you engage on demand top level experts for industrial innovation