Les plastiques actuellement utilisés comme emballages primaires dans diverses industries sont performants mais ne sont pas soutenables : 

  • La plupart des plastiques commerciaux sont produits à partir de sources fossiles non renouvelables
  • La production de ces plastiques à partir de sources pétrochimiques entraîne d’importantes émissions de gaz à effet de serre (GES), ce qui contribue au réchauffement de la planète
  • En raison des limites de l’infrastructure mondiale de recyclage, une grande quantité d’emballages en plastique finit actuellement dans les déchets marins, ce qui a un impact négatif sur la vie et les habitats marins.

Les alternatives aux emballages plastiques nécessitent la création de solutions techniques écologiques, réutilisables, biodégradables et substituables. Il faut éviter d’utiliser des plastiques classiques tout en conservant leurs propriétés, voire en les améliorant. Existe-t-il des solutions soutenables pour les emballages primaires en plastique ?

 

Des solutions soutenables alternatives pour les emballages primaires en plastique existent

Rappelons d’abord qu’un emballage primaire est l’emballage qui entre en contact direct avec le produit lui-même. La principale fonction de l’emballage primaire est de protéger et de préserver le produit qu’il emballe1. Divers types de plastiques classiques sont généralement utilisés pour réaliser cette fonction en raison de leur rapport performance/coût favorable.

Il existe aujourd’hui des solutions soutenables pour obtenir des performances équivalentes à partir de matériaux autres que les plastiques classiques.

 

Il y a cinq familles de solutions soutenables pour les emballages primaires

Voici les cinq familles de solutions soutenables pour les emballages primaires, pour lesquels sont aujourd’hui typiquement utilisés des matériaux plastiques classiques2

  • Les polymères naturels (cette famille de solutions se décline en 5 types de matériaux)
  • Les bio-polymères (11 types de  matériaux)
  • Les polymères alternatifs (4 types de matériaux)
  • Les multimatériaux (3 types de matériaux)
  • Les matériaux de substitution (1 type de matériau)

 

Les technologies pour remplacer les emballages plastiques existent, il faut maintenant les mettre en oeuvre !

Et pour aller plus loin, les acteurs de l’innovation industrielle sont susceptibles d’avoir besoin d’un état de l’art complet concernant chaque variété de solution technologique, incluant : 

  • la description du matériau concerné et sa mise en œuvre ;
  • l’évaluation de son degré de maturité, et pour les moins matures, les problèmes qui restent à résoudre ;
  • une indication concernant le caractère recyclable, réutilisable, ou compostable du matériaux ;
  • une discussion de la compatibilité du matériau avec son contenu et sa conformité avec les normes applicables ;
  • une discussion de la capacité du matériau à être transformé par différentes technologies ;
  • une discussion du besoin éventuel d’associer le matériau à d’autres ;
  • une discussion des problèmes de sécurité potentiels pour les utilisateurs finaux ;
  • une indication concernant l’identité des différents acteurs dans le monde impliqués dans la recherche et l’innovation autour du matériau.

Presans peut vous aider à rapidement faire le tri parmi les technologies émergentes, et ainsi contribuer significativement à votre roadmap de remplacement des emballages plastiques par des solutions soutenables.

Notes

  1. L’emballage secondaire regroupe plusieurs produits. L’emballage tertiaire regroupe de plus grandes quantités dans le cadre de la logistique de distribution des produits. Les consommateurs sont en contact direct avec les emballages primaires et secondaires, mais non avec les emballages tertiaires.
  2. Source : Presans.

Synergy Factory

We create on-demand multicorporate & multiexpertise task forces for innovation & Intelligence.