Troisième épisode de We Are Resilient, le webinaire organisé par Presans pour aborder les questions actuelles de résilience industrielle. Cette séance traite des relations entre grands groupes et PME à travers une réussite récente, le développement et l’industrialisation du masque Ocov grâce aux acteurs du collectif Voc-Cov (Volonté de s’organiser contre le Covid), basé dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Quatre acteurs clés de cette aventure apportent leur témoignage : 

 

Pourquoi s’intéresser au masque Ocov ?

Relations grands groupes / PME : parfois ça marche !

Le masque Ocov est un masque innovant développé et fabriqué en France. Il apporte un gain de performance sanitaire, économique et écologique et son design ne laisse pas indifférent. Il constitue un exemple de résilience industrielle française dans le contexte de la crise du Covid-19 et mérite pour cette raison que l’on s’intéresse à son origine et à ses perspectives actuelles d’évolution.

 

Guide du webinaire : Ocov, du développement à l’industrialisation

03:25 : Le besoin d’ancrage local et la sidération à l’origine du projet ;

10:43 : le rôle de facilitateur du CEA à travers le tout récemment ouvert Y-Spot à Grenoble ;

16:38 : Michelin / AddUpp a mis l’impression 3D au service du projet  (avec support visuel) ;

28:33 : le pari d’Ouvry pour industrialiser et commercialiser Ocov ;

47:29 : les leçons à tirer du projet Ocov.

 

Mes quatre takeaways

C’est toujours un privilège d’animer ces webinaires, qui apportent beaucoup de matière et d’éléments de réflexion sur le rôle de l’innovation dans nos systèmes industriels. Mes trois takeaways sont les suivants : 

 

La résilience exige rapidité et ouverture

Nous avons vu que l’origine du projet Ocov réside dans le sentiment partagé d’une colère dont Cédric Stien est le catalyseur. Nous vivons dans un monde où la technologie facilite la formation de collectifs d’action ouverts, animés par une mission inspirante, où les “gens chouettes” (vers 59:58)  peuvent faire avancer la réalisation d’un objectif commun en se libérant des pesanteurs organisationnelles ou politiques ordinaires. Et l’ouverture permet la rapidité : je note par exemple avec intérêt que la solution retenue pour la jupe interne du masque Ocov est issue des masques utilisés par les pilotes de Rafale. Un exemple remarquable et inspirant d’exaptation.

 

Matières premières, innovation et souveraineté 

L’un des défis de la fabrication de masques sanitaires en France est notre dépendance en matières premières dans le domaine des tissus (ici plus spécifiquement, les fibres meltblown). Mais le problème est plus général et constitue en réalité le point de départ de toute réflexion concernant la relocalisation des activités (vers 52:45), comme nous avons déjà pu le constater lors du second webinaire sur l’industrie pharmaceutique. Le projet Ocov indique comment l’innovation ouverte permet de surmonter ce défi.

 

Comparons davantage les systèmes industriels de pays différents

Dernier takeaway : pour devenir plus résilients, il faut s’inspirer de ce qui se fait ailleurs. En matière de collaboration entre grands groupes et PME, Philippe Caillol relève (à partir de 51:42) la meilleure aptitude des entreprises allemandes pour les stratégies coopératives, notamment lorsque qu’un grand groupe établit des activités à l’étranger. J’en retiens l’idée que la vitesse passe par l’ouverture, mais exige aussi de créer de la confiance. Vu de Presans, cela confirme le bien-fondé du mode de fonctionnement ouvert de notre plateforme de consulting scientifique et technologique, et en particulier le rôle de créateurs de confiance de notre équipe de Fellows Presans. Comment créer de la confiance, sinon en étant exigeants à la fois vis-à-vis de nous-mêmes et vis-à-vis de nos partenaires ?

 

Lancer de nouvelles synergies entre partenaires industriels, basées sur des thèmes technologiques

Les acteurs industriels (non concurrents) peuvent aussi prendre l’initiative de mutualiser leurs ressources afin d’explorer de nouveaux potentiels technologiques, ainsi que les éventuelles complémentarités entre applications et secteurs d’application de ces technologies. Dans le même esprit, Presans organise des Synergy Factory, portant des thèmes technologiques d’avenir intéressant une pluralité de secteurs. J’encourage vivement nos lecteurs travaillant dans l’industriel à manifester leur intérêt pour ce type d’approche coopérative : il vous suffit pour cela de remplir ce formulaire !

Synergy Factory

We create on-demand multicorporate & multiexpertise task forces for innovation & Intelligence.