Secret du Flying de David Copperfield, ou comment protéger son invention ?Premier article à destination d’inventeurs et plus particulièrement à destination de chercheurs publics. Traditionnellement, les chercheurs (dont je fais partie) font connaître leurs travaux aux travers de publications dans des revues scientifiques spécialisées. De plus en plus une nouvelle façon de publier apparaît dans le monde académique : le brevet.

Nous allons expliquer dans une série d’articles comment protéger ses inventions (secret, brevet, publication etc.), ce qu’est un brevet, à quoi cela sert. Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous commençons la série avec un brevet distrayant : Le secret du Flying de David Copperfield, ou comment protéger son invention ? Secret vs. brevet

Comment internet a rendu les brevets « moins secrets »

Avant d’être le fondateur de PRESANS, j’étais chercheur en physique des plasmas, avant cela, j’étais ingénieur télécoms et encore avant, j’étais magicien. En tant que magicien, ce post aurait été un sacrilège. Mais avec Internet tout a changé. Il suffit de faire une recherche google « patent Copperfield » qui permet de découvrir bien des choses. Il y a même un article Wikipedia sur le sujet.

Le flying de Copperfield

Nous avons tous en tête La magnifique illusion de David Copperfield dénommée « The Flying ». Sinon, elle est visible ici. Pendant l’exécution du Flying, Copperfield lévite, vole, passe apparemment entre 2 anneaux, est enfermé dans une boite de plexiglas tout en continuant de flotter, puis emporte un spectatrice dans ces bras tout en virevoltant dans les airs.

Si vous ne souhaitez pas en connaître le secret, ne lisez pas la suite

Synergy Factory

We create on-demand multicorporate & multiexpertise task forces for innovation & Intelligence.

La solution technique de « The Flying », présenté par David Copperfield, a fait l’objet d’un dépôt de brevet par son inventeur John Caughan qui a été publié en 1994. Caughan a déposé un brevet afin de se protéger contre les copies, mais surtout pour pouvoir en vendre les droits qui ont été acquis par Copperfield.

En deux mots, le principe du Flying est simplement un système de câbles très fins. A une des extrémités, ces câbles sont accrochés aux hanches du magicien et, à l’autre, à un système de poulies pilotées par ordinateur.

Lorsque Caughan a déposé son brevet, l’accès à ceux-ci, bien que public, n’était pas aussi évident, l’invention était donc relativement bien protégée et gardée partiellement secrète. Il n’imaginait sans doute pas que, grâce à l’avènement d’Internet, l’accès au brevet serait si aisé quelques années après.

Comment protéger votre invention ?

Le message que nous souhaitons faire passer à travers cet article est que la décision de breveter une technologie ou une invention ne doit pas se faire à la légère. Le Secret peut, dans certaines situation, être la meilleur des protection.

Plus aucune technique dédiée à la magie n’est brevetée aujourd’hui. N’oublions jamais que la solution technique révélée dans cet article n’est que 5% de l’illusion. En sus de l’aspect technique, il y a une mise en scène magistrale, un charisme incroyable et un travail colossal pour rendre l’illusion crédible.

Références et liens

Sources de l’article

  • Vidéo du Flying sur Youtube.
  • Brevet original de l’invention de John Gaughan permettant à David Copperfield de voler.

Illustrations

  • L’illustration de l’article est issue du brevet en référence ci-dessus.

Expertise you need. Fellows you can trust

The Conciergerie platform sets up your call appointment with a Presans-vetted international expert within few days